Particularités du tapis: la couleur

vendredi, juillet 2nd, 2010 | Caractéristiques des Tapis

La couleur est souvent déterminante dans le choix d’un tapis. Ce dernier représente l’élément central de la pièce et si sa couleur n’est pas adaptée, il risque de gâcher l’harmonie de la pièce.
De plus, de nombreuses personnes considèrent, à juste titre, que le tapis n’est pas seulement un morceau de tissu à mettre sur le plancher mais que c’est une véritable oeuvre d’art.
Aucun artiste ne travaille sans tenir compte des couleurs.
Il en est de même pour les artisans qui tissent les précieux tapis orientaux et pour les designers des tapis modernes.
Ces derniers estiment que la couleur est  plus importante que le dessin du tapis. Un mauvais assemblage de couleurs peut dévaloriser le plus beau des dessins. Par contre, un dessin simple peut devenir intéressant grâce à l’utilisation des bonnes couleurs. Ainsi, les tapis unis, parfaits pour certaines pièces, représentent le parfait exemple de tapis d’une seule couleur et sans dessins.

En général, les tapis ont une couleur de fond, appelé aussi couleur dominante et une ou plusieurs couleurs d’accent.
Même si on trouve des tapis de toutes les couleurs imaginables comme couleur dominante, les plus populaires sont: le rouge, le bleu, le jaune et les nuances de marron ou de beige. Quant aux traditionnels tapis orientaux, la couleur dominante la plus répandue est le bordeaux.
Il est moins facile d’identifier les couleurs d’accent. La structure du dessin d’un tapis peut être tellement complexe qu’il devient difficile d’en déterminer les couleurs utilisées. On tend davantage à créer une impression avec la couleur qu’à proposer une série de nuances.
La couleur d’accent peut servir d’inspiration dans le choix des autres couleurs de la pièce. Peindre les murs de la même tonalité que la couleur d’accent de votre tapis rend intrigante une pièce où tout est coordonné.

Quelle est l’origine des couleurs des tapis? Certains tapis sont réalisés en fibres naturelles et, dans ce cas, les couleurs sont celles des fibres. En général, ces tapis ne sont pas particulièrement vifs et colorés. Autrefois, il n’y avait que des colorants naturels provenant du monde végétal, animal et minéral. Les différentes composantes étaient mélangées pour créer la couleur souhaitée.
Au milieu du XIXe siècle, quand les tapis commencèrent à devenir de plus en plus populaires et ce également en Occident, les producteurs européens de tapis cherchèrent des moyens plus rapides et plus économiques pour teindre les fils. Les premiers colorants synthétiques provenaient du coaltar, une substance toxique et à l’odeur peu agréable.
Heureusement, un nouveau type de colorant synthétique a vu le jour au début du XXe siècle : la teinture chromatique.

Les teintures chromatiques ne sont pas toxiques, les couleurs demeurent inchangées et elles permettent d’obtenir tout type de nuance souhaitée.

Tags: ,

No comments yet.

Leave a comment

Suivez nous sur:

  • Facebook
  • Pinterest
  • Google+

Archives