Le plus ancien tapis

jeudi, juillet 21st, 2011 | Tapis Modernes

Le tapis le plus ancien découvert à ce jour s’appelle Pazyryk.
Il s’agit d’un tapis des Scythes, tribus nomades habitant dans les vallées de l’Altaï, près de la Mongolie et qui a été découvert par l’archéologue russe Sergej Rudenko en 1949, dans une tombe de la steppe sibérienne.
Les tombes des Scythes étaient creusées en profondeur et recouvertes de morceaux de bois et de pierres, ce qui explique pourquoi le tapis et les corps momifiés des nobles ont été très bien conservés.

Il est intéressant de savoir que c’est grâce au pillage de la tombe que le tapis a été si bien préservé. Les scellés de la tombe ont été rompus et l’humidité, qui a pénétré dans la tombe, a imprégné le tapis et l’a ainsi complètement congelé.

La découverte du tapis Pazyryk a modifié et bouleversé toutes les études et les hypothèses formulées jusqu’alors quant à l’origine des tapis, leur diffusion et leurs techniques de réalisation.

On a, en effet, toujours pensé que les premiers tapis étaient très primitifs, aussi bien dans le type de tissage que dans leur dessin. Il était donc surprenant de découvrir un tapis de 2500 ans, aussi sophistiqué (environ 3600 noeuds au dm2) et aux remarquables finitions. Le tapis Pazyryk se trouve maintenant au Musée de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg.

Ce tapis en laine a une forme régulière et mesure 2 m de hauteur sur 1,83 m de largeur.

Le dessin se répartit sur des carrés concentriques et séparés entre eux par des bordures. On estime que les dessins de la partie centrale représentent le soleil; ces symboles sont encadrés par une bordure avec des griffons, entourés à leur tour par une bordure représentant des élans.
Il y a ensuite des motifs floraux abstraits et des chevaux attelés stylisés ou chevauchés par des cavaliers. Les chevaux vont dans la direction opposée à celle des élans.
Le tapis se termine par une bordure finale, où sont présents des griffons.
Les couleurs, un peu atténuées à case des effets du gel, sont d’un rouge foncé et d’un jaune sur fond gris vert.

Comme dans de nombreux tapis traditionnels, le tapis Pazyryk est rempli de symbolisme. Les griffons, par exemple, représentent les gardiens de la vie (également de la vie après la mort) tandis que les cerfs représentent généralement la sagesse.

Deux modèles de notre collection de tapis Kashqai réinterprètent de manière moderne le dessin du tapis Pazyryk, avec des variantes dans la couleur principale rouge brique et dans l’indigo.

Tags:

No comments yet.

Leave a comment

Suivez nous sur:

  • Facebook
  • Pinterest
  • Google+

Archives